Notre charte

CHARTE DES CARYATIDES

acropole_erechtheion_athenes_2563

1 Une Caryatide est une nationaliste qui adhère en âme et conscience aux principes de la doctrine nationaliste dont elle doit assurer la promotion avec honneur et fidélité.

2 Les cinq principes du nationalisme français, doctrine par laquelle s’analysent les faits politiques dans le seul intérêt de la nation, sont :

–  Le salut de la nation est la loi suprême,

–  La légitimité prend sa source dans la durée, au service de la nation,

–  Le droit interne à la nation est supérieur aux droits externes,

–  L’existence de la nation n’est pas liée à une forme particulière de régime,

– L’unité de la nation ne peut être mise en cause par l’activité contradictoire de collectivités politiques ou confessionnelles.

3 Une Caryatide est une femme activement engagée dans la lutte pour la défense et l’illustration de sa nation.

4 En tant que nationaliste, toute Caryatide est une Française d’esprit révolutionnaire en ce sens qu’elle ne reconnaît pas la légitimité du présent ordre démocratique et internationaliste instauré en Europe, parce qu’il combat et détruit les nations d’Europe et l’âme de ses peuples.

5 Une Caryatide est par conséquent une femme consciente de l’héritage culturel et patrimonial dont elle est porteuse et dont elle veut assurer la transmission intacte aux générations à venir en participant à la formation et à l’instruction des enfants.

6 De par sa spécificité féminine, elle remplit une mission privilégiée de formation et d’éducation des jeunes générations qui prend tout son sens lorsque, mère de famille, elle leur enseigne l’amour de la France, les premiers éléments de son histoire et de ce qui en fait la communauté de destin unique qu’elle constitue.

7 Le nationalisme, ensemble des forces vitales qui résistent aux forces de destruction qui veulent la mort de la nation, est une éthique : c’est un art de vivre personnel, selon les traditions nationales, dans la tempérance ; fondé sur le réel, l’expérience et les enseignements de l’histoire, le nationalisme rejette la société démocratique réduite à sa seule dimension matérielle et consumériste pour affirmer et promouvoir un mode de vie nourri de spiritualité dans le cadre des lois de l’Ordre universel créé au sein duquel vit l’être humain.

Dès lors, une Caryatide doit défendre la nature sacrée de la vie dès sa conception et en favoriser tant le développement que l’épanouissement.

8 Selon le principe de réalité propre au nationalisme, une Caryatide pense et agit en fonction des réalités existantes et non pas telles qu’elle voudrait les voir. Elle doit être un modèle et une guide pour les autres femmes en les aidant à conquérir leur pleine condition de femme et de Française.

9 Une Caryatide a le devoir de s’instruire, de se former en permanence pour constituer l’élite féminine de la nation.

10 Chaque Caryatide doit se penser la sœur en politique d’une autre Caryatide et les querelles de personnes doivent s’effacer devant l’intérêt supérieur du combat  nationaliste.

drapeau Français

« Que fleurisse notre joie, fidèles au poste »