L’Eglise catholique polonaise intervient ouvertement dans le débat sur l’avortement.

12 Avr

Dans une lettre qui sera lue dimanche dans toutes les paroisses polonaises, les évêques du pays soutiennent une proposition de loi visant l’interdiction totale de l’avortement, récemment déposée au Parlement dominé par les conservateurs du parti Droit et Justice (PiS).

Actuellement, la loi limite déjà strictement l’interruption volontaire de grossesse en Pologne, et ne l’autorise que dans trois cas: risque pour la vie et la santé de la mère, examen prénatal indiquant une grave pathologie irréversible chez l’embryon, et grossesse résultant d’un viol ou d’un inceste. Selon la nouvelle proposition de loi, l’avortement ne serait plus autorisé que s’il est nécessaire pour préserver la vie de la mère.

Ce projet porte aussi la peine maximale pour la personne qui pratique l’avortement à cinq ans de prison, contre deux ans aujourd’hui.

 

Afficher l'image d'origine

Comments are closed.