L’ Affaire Barbarin lynchage anti-catholique des merdias— A quand le lynchage des pédocriminels de leur système ?

23 Mar

Ces derniers jours nous pouvons entendre de toutes parts sur les ondes ( Inter culture, France info, Europe 1) une coalition titanesque contre le primat des Gaules monseigneur Barbarin. Tous vocifèrent contre les prêtres, les faisant passer pour des détraqués à cause de leur vœu au célibat et à les entendre, quiconque confie ses enfants aux prêtres actuellement se voit complice de pédophilie ! Les merdias sont tous d’accords entre eux : les prêtres sont tous des prédateurs sexuels, il faut les éradiquer. Il y a trois jours, sur l’antenne de RMC était invité Manuel Valls qui a demandé à Barbarin « de prendre ses responsabilités », autrement dit de démissionner de sa charge.
Nous voici devant un énorme lynchage médiatico-judiciaire.
Que reproche-t-on à Barbarin ? D’être pédophile ? Non ; mais de couvrir les ecclésiastiques qui le seraient.
Régis de Castelnau, avocat, apporte une explication nuancée de l’affaire : « Un prêtre du diocèse de Lyon se serait donc rendu coupable dans l’exercice de son ministère, auprès des membres d’une troupe de scouts, de faits susceptibles de recevoir la qualification juridique « d’agressions sexuelles » sur mineurs, c’est-à-dire des attouchements. Les faits se seraient déroulés entre 1986 et 1991. Alertée par la rumeur, sa hiérarchie l’aurait alors déplacé et affecté à d’autres tâches. A priori, aucun fait de même nature n’aurait eu lieu depuis cette époque. Affecté par la suite à des paroisses de la région lyonnaise, nul nouveau reproche ne semble pouvoir lui être fait. Nommé au diocèse de Lyon en 2002, Monseigneur Barbarin aurait appris en 2007, toujours par la rumeur, l’existence des problèmes auparavant posés par ce prêtre. Après un entretien avec celui-ci, en fonction de l’absence de récidive depuis 16 ans, et faute de toute plainte d’une victime durant toutes ces années, le cardinal décida de le maintenir dans son sacerdoce. En 2014, interrogé par une journaliste se faisant passer pour une victime, Monseigneur Barbarin lui conseilla sans détour de saisir la justice. C’est en octobre 2015 qu’une victime présumée décida la création d’une association, « La parole libérée », et prit l’initiative de déposer plainte. Une information judiciaire est ouverte à l’encontre du prêtre qui a été mis en examen, et le parquet a décidé de diligenter une enquête préliminaire visant l’évêque de Lyon »
A quand le lynchage des pédocriminels du système ? En effet, il y a de quoi rester pantois devant l’impunité d’une certaine caste d’intouchables. Là c’est le silence absolu ! La vérité est qu’il existe une flopée de pédocriminels dans leur oligarchie : en voici pour preuve quelques exemples :
– Jack Lang tout d’abord avec l’affaire du Coral qui regroupe des abus sexuels sur mineurs vers 1982, le Coral ayant été un lieu de vie éducatif à trente kilomètres de Nîmes. Jean-Claude Krief transmet aux policiers une liste de personnalités, politiques et intellectuelles, de gauche, dont il prétend qu’elles sont liées à l’affaire. Jack Lang, alors ministre de la Culture, fait partie des personnes citées ; à la fin de cette affaire Jack Lang n’est pas inculpé car la justice conclut à un complot politique organisé pour déstabiliser Jack.
– Soit, mais curieusement il pèse sur Jack Lang un large soupçon de pédophilie : en 1998 Roger Holeindre l’accuse publiquement et quelques années plus tard Jack Lang se retrouve mouillé dans une histoire de partouze avec petits garçons dans la villa marocaine des homosexuels Yves St Laurent et Pierre Bergé.
– Frédéric Mitterrand, ancien ministre de la culture sous Sarkozy de 2009 à 2012, chroniqueur de revues sodomites comme têtu, animateur radio et tv, propose et académicien depuis janvier, cet homosexuel, est un bon client des prostitués, surtout mineurs. En Tunisie il était parvenu à obtenir la double nationalité, ainsi qu’en Thaïlande, où il a acheté deux jeunes garçons.
Jack Lang, 75 ans, Frédéric Mitterrand, 67 ans, et Pierre Bergé, 83 ans sont trois amis, ils ont plusieurs points communs : ils sont entrés dans le troisième âge, ils sont homosexuels, sur la tête de chacun pèse un faisceau de présomption pédophile, et tous vouent un amour passionné pour le Maghreb. Trois compères, trois vies entachées de scandales, jamais véritablement inquiétés par la police.LangMitterrandBerge
– Évidemment, il ne faudrait pas omettre l’inénarrable Daniel Cohn-Bendit, dit Dany le rouge, chef de file des Verts et député européen, qui se vante à travers son livre Le Grand Bazar se faire ouvrir la braguette et chatouiller par des enfants, et d’en être tout excité.
La question pédophile ne touche pas seulement l’Eglise de France mais aussi l’Education nationale : en effet le ministère était au courant en 2007 et n’a rien fait : le prévenu, malgré sa condamnation en Angleterre à 15 mois de prison « pour relations sexuelles avec un enfant à partir d’une position de confiance et voyeurisme » a pu retrouver un poste en France, dans la ville de Villemoisson-sur-Orge, dans l’académie de Versailles. A l’époque la commission administrative l’innocente ; mais suite à la découverte d’un téléphone portable par un collégien, contenant des images pédopornographiques téléchargées sur internet, une vidéo d’attouchements sur un enfant d’une dizaine d’années et un RIB correspondant au nom du professeur ’il a été interpelé. Arrêté le 17 février, le prévenu a reconnu « des pulsions homosexuelles à tendance pédophile envers de jeunes garçons d’une douzaine d’années ». Il avait d’ailleurs effectué plusieurs voyages récemment dans des pays du sud-est de l’Asie.
Sur RTL la ministre de la Déséducation Nationale, fait battre tambour et annonce 27 radiations. Mais là, à l’inverse de l’affaire Barbarin Valls ne demande pas la démission de la marocaine ! Les merdias applaudissent pour ce coup de théâtre…
Tout ceci pour dire, une fois de plus, que les merdias sont partiales faisant fi de l’équité et de l’objectivité ; et quand il s’agit de bouffer du curé, c’est toujours bon à prendre !
Alors monsieur Valls et messieurs les merdias avant de vous occuper des prêtres laissez l’église juger des forfaits de ses ecclésiastiques (si cela est vraiment avéré) et occupez- vous de vos copains coquins et des professeurs qui détruisent la jeunesse
Les caryatides clament haut et fort que la clémence n’a pas lieu d’être pour les pédomaniaques : la TOMBE doit être leur seule demeure
PEINE DE MORT
Blanche Maisonneuve

Comments are closed.