FEMHAINE: TA NUDITÉ SALIT NOTRE FÉMINITÉ

6 Jan

Le 20 décembre, une membre du réseau Femen mimait l’avortement du foetus de Jésus dans l’église de la Madeleine à Paris

femen-la-madeleine-paris21

Utilisant le foie d’un animal pour ensanglanter les lieux, en pleine période de Noël. La plainte déposée par le prêtre n’a eu « aucune suite », alors même que la prostituée impliquée était clairement identifiée. Sa maquerelle, Inna Shevchenko, s’en est même vantée : « Rien ne s’est passé, Éloïse n’a pas été appelée par la police. Cela montre combien l’Église est devenue faible en France…» se félicitant de pouvoir multiplier les actions prônant la prostitution et de multiples autres perversions sexuelles.

Les Caryatides défendent l’intérêt général, l’ordre naturel face à la perversion. Pour cela nous dénonçons et combattons fermement les Femen avec la même conviction que tous les acteurs qui participent à ce climat de haine anti-familiale aussi divers que Pierre Bergé, Vincent Peillon, Caroline Fourest (qui héberge officiellement chez elle Inna Shevchenko: http://medias-presse.info/la-femen-inna-schevchenko-hebergee-officiellement-chez-caroline-fourest/4684)…

Nous dénonçons également le gouvernement coupable de les laisser agir et de les encourager.

– Comme le statut de réfugiée politique en France donné à leur chef de file Inna Shevchenko. Celle ci est considérée dans son pays d’origine comme une délinquante recherchée par les autorités. Nous sommes bien loin de la notion d’asile politique concernant normalement des personnes subissant des persécutions dans leur pays d’origine! Rappelons que pour conserver ce titre de réfugié politique il faut remplir certaines conditions: « La protection subsidiaire n’est pas accordée à une personne s’il existe des raisons sérieuses de penser … Que son activité sur le territoire constitue une menace grave pour l’ordre public, la sécurité publique ou la sûreté de l’Etat. » 

Source: http://www.ofpra.gouv.fr/index.html?xml_id=258&dtd_id=14

– Comme Mme Hidalgo, la candidate socialiste à la mairie de Paris,  au cours d’une émission diffusée sur Paris Première, qui a dit avoir du « respect » et de la « bienveillance » à l’égard du mouvement:

http://video.lefigaro.fr/figaro/video/femen-hidalgo-dit-sa-bienveillance-et-son-respect/3018816809001/

Ou encore comme Mr Hollande qui a inauguré très officiellement le 14 Juillet dernier la nouveau timbre de la République Française dont Inna Shevchenko, leader des Femen, est devenue l’égérie. Le gouvernement Français considère donc ce mouvement dégradant comme symbole national!!!

Nous connaissons pourtant bien les Femen et leur mode d’action: leurs méfaits dans une manifestation familiale des défenseurs de la famille en Novembre 2012, peu de temps après: leur irruption violente à Notre Dame, puis leur intervention au début d’une conférence sur le thème du blasphème contre Mgr André Léonard,  pour n’en citer que quelques exemples…

Mais le gouvernement Français les a laissées poursuivre leur œuvre sombre et diabolique. Pour elles, pas de garde-à-vue ou de mesure de rétorsion quelconque de la part du gouvernement. Pendant ce temps, c’est la jeunesse de France qui exprime avec persévérance et détermination son opposition à l’infâme loi Taubira que l’on essaye vainement de diaboliser.

Cette politique du « deux poids, deux mesures » doit cesser !

La profanation du 20 décembre, non pas réalisée devant mais dans l’église de La Madeleine à Paris a été quasi-totalement occultée par les médias.

Le gouvernement accuse les opposants à la loi Taubira, les défenseurs de la famille, les nationalistes en général, de créer un climat de violence. Climat de violence: Oui. Mais créé par la coalition antifamiliale et antichrétienne.

Cette violence la voilà:

– C’est le financier rouge-rose Pierre Bergé qui déclarait qu’il ne pleurerait pas une hypothétique bombe posée parmi les manifestants défenseurs de la Famille.

– C’est l’attaché parlementaire du sénateur socialiste Jean¨Pierre Michel qui diffusait un tweet souhaitant que la police tire à vue sur les partisans d’un printemps français.

– Ce sont les militantes FEMEN protégées par des personnes bien placées dans des ministères qui sont habituées à mener des actions provocatrices violentes.

– Ce sont des lieux de culte catholique qui sont profanés et vandalisés.

Si les meurtres de Français dans les rues de Paris ou d’Alsace ne choquent personne, si les profanations de cimetières catholiques ou d’églises ne font réagir aucune autorité; le simple dépôt de la tête d’un animal devant une mosquée ou un geste plus vulgaire qu’antisémite devant une synagogue devient un crime d’État.

Si les spectacles de l’humoriste Dieudonné sont interdits en vertu entre autres de sa mauvaise influence sur la jeunesse de France, le site internet des Femen continue d’afficher des images violentes et obscènes: en accueil du site une militante tenant d’une main une serpette ensanglantée, de l’autre des testicules d’homme sanguinolents.

Photo : "Breasts as bombs"FEMEN s'apprête à bombarder la planète.FEMEN is going to bomb the world.http://www.vocativ.com/video/breasts-bombs/

 

Réagissons, défendons  l’intégrité et la dignité de la femme face à ce groupement féministe exhibitionniste et hystérique. Militer avec féminité, tel est notre slogan. Nous militerons avec ardeur pour cette féminité et cette maternité dont nous sommes fières, et que nous refusons de voir encore souillées de la part de ces Femen qui desservent profondément la cause des femmes.

FEMHAINE,

TA NUDITÉ SALIT NOTRE FÉMINITÉ

Nous ne nous laisserons pas faire.

 » Que fleurisse notre joie, fidèles au poste. « 

Comments are closed.