Etre humain à vendre

25 Fév

Être humain à vendre!

gpa-pma

La France avait des domaines réservés, des règles intangibles qui conféraient à la morale un temps, puis, à la simple idéologie républicaine venue remplacer par ses idoles les saints d’alors. Mais l’homme, dont le corps est devenu le temple du « Dieu raison » a gardé une sacralité laïcisée. Au nom des Droits de l’homme, au nom de son respect, le corps était réputé « indisponible », faisant converger droit naturel et temporel en une même loi.

Mais la hiérarchie ordonnant les différents domaines juridiques a été bouleversée, renversée par le Conseil d’Etat l’été dernier, consacrant le commerce en valeur absolue auquel se réfère dès lors toute législation. La coutume de l’homo oeconomicus a fait loi. Le Conseil d’État a été saisi par la société Octapharma France, qui demandait une autorisation de mise sur le marché pour « Octaplas », un plasma SD. En 2010, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) le lui avait refusé, au motif que le plasma s’inscrivait dans la liste des produits sanguins labiles, soumis à un régime spécifique caractérisé par l’hémovigilance et le monopole de l’EFS. Or Octapharma France a opposé les directives européennes du 6 novembre 2001 et du 31 mars 2004, qui prévoient une exception pour « le plasma dans la production duquel intervient un processus industriel ».« Le Conseil d’État n’a donc pu que constater l’illégalité de la décision litigieuse du directeur général de l’AFSSAPS, et l’a annulé », lit-on dans l’avis de la haute juridiction. Ainsi, une société pourra commercialiser un plasma SD, issu d’un processus industriel, mettant fin au monopole éthique du don du sang.

Il s’agit d’une nouvelle révolution, d’une révolution assassine, sourde et sournoise, car elle tue sans que cela se voie, non seulement des hommes, mais une Nation, une civilisation, une éthique.

sophrologie_parent_bebe

Une jurisprudence criminelle :

Un évènement fondamental s’est produit dans l’indifférence générale. Depuis lundi 2 février, l’Etablissement Français du sang, l’EFS, a perdu son monopole du don du sang avec les conséquences catastrophiques que cela implique. Alors que le Conseil d’état est sensé faire appliquer la loi, il s’est fait une fois de plus réformateur de la morale et de l’éthique, acteur de la décadence et de la soumission, il s’est rendu coupable de la mise en danger des français, car cette décision ouvre la porte à des infamies, à dessein.
L’article 16-5 du Code Civil prévoyait la nullité de toute convention conférant une valeur patrimoniale au corps humain, à ses éléments et ses produits. Le Conseil d’état est passé outre, a renversé ce principe intangible créant ainsi une jurisprudence dangereuse, se substituant au législateur sensé représenter le peuple. La décision fera date, prise dans le silence d’un tribunal, loin de la place publique. Une brèche est ouverte, un gouffre s’est créé laissant libre court à la légitimation du commerce de l’humain. Au-delà de légitimer le commerce des êtres, la prostitution, la vente d’organe (car s’il s’agit de sang aujourd’hui, qu’est ce qui empêchera de vendre demain un rein, un cœur, un poumon …), …cette réforme autorisera le commerce d’enfants et la gestation pour autrui. Car s’il ne fait nulle doute que ce gouvernement de dégénérés ne pense pas à rétablir l’esclavage que l’on pourrait dès lors revendiquer, il semble grossièrement s’inscrire dans la continuité du mariage pour tous.

mariage-pour-tous1

Une légalisation de la GPA symbolique :

En effet, si l’article 16-5 empêchait jusque là le commerce du corps et de ses dérivés, l’article 16-7 du Code Civil prévoit la nullité de toute convention portant sur la procréation ou la gestation pour le compte d’autrui. Cela n’est pas un hasard. La jurisprudence du conseil d’état, l’exécutant  des basses œuvres du gouvernement permet dès lors la transgression de tout l’article 16. Ils ont légitimé, légalisé la GPA, en se retranchant derrière la pseudo justice.
Cette affaire est hautement symbolique et crée un précédent. Depuis 1952 les français étaient « unis dans le sang », le sang étant décrété par la loi, comme tout « tissu du corps humain », ne pouvant constituer ni bien du commerce ni médicament. Il est désormais et commercialisé, et à but méidcamenteux. Désormais, seul compte le marché. La chambre d’enregistrement des forfaitures de l’état, saisie par une société étrangère (Suisse) Octopharma, avec l’appui des directives européennes, a fini de tout désacraliser, a fait tomber toutes les frontières, morales et éthiques. C’est l’alliance exemplaire de notre gouvernement servile, le l’union européenne fossoyeur des nations, et du marché, de l’argent roi, du veau d’or, bien représenté dans toute son hypocrisie et son horreur par les laboratoires pharmaceutiques dont on ne connaît que trop bien les accointances avec les politiques.

C’est une infamie, un scandale, une outrance, … un crime !
C’est la vente en esclavage de tout un peuple sur l’autel du marché, par la prostitution de certains.
Le mariage pour tous n’était qu’un préliminaire, ils passent désormais à l’acte. Ce qu’a refusé le peuple à grands cris, ils l’ont passé dans le silence, dans l’indifférence de tous, dans le silence assourdissant des médias et de la classe politique.
Ceux qui nous ont précédés ont fait don de leur personne, don de leur sang pour que la France soit, pour que France vive. Ne laissons pas les marchands du temple la démanteler, détruire notre pays et notre nation. Des esclaves du système se sont faits esclavagistes de la Nation, des prostituées se sont octroyées le droit de vendre les enfants de Jeanne, de faire de la France un grand lupanar pour les marchands du temple.

Parceque cette jurisprudence viole tous les principes de la morale
Parceque cette jurisprudence est le fruit du mariage républicain de l’anti-France
Parceque cette jurisprudence ouvre la voie à la commercialisation du corps humain
Parceque cette jurisprudence est la porte ouverte à la légalissation de la GPA et la vente des enfants aux homosexuels
Parceque cette jurisprudence est une condamnation pour la Nation France
Parceque cette jurisprudence est parangon de décadence

Mettons fin à cette forfaiture !
Révolution Nationale!

« Que fleurisse notre joie, fidèles au poste« 

Les Caryatides

Comments are closed.