Déchéance de nationalité

12 Avr

Les socialistes enterrent la révision constitutionnelle sur la déchéance de nationalité :

François Hollande avait annoncé au lendemain des attentats islamistes survenus à Paris le 13 novembre dernier, une révision constitutionnelle sur la déchéance de nationalité et sur l’état d’urgence.
Mercredi, sans surprise, il a finalement renoncé à la révision de la constitution. « J’ai décidé de clore le débat constitutionnel », a-t-il annoncé, avouant que le «compromis était hors d’atteinte» entre la majorité (relative) et le sénat.
Quatre mois de faux débats sur une réforme inutile pour rien.

Comments are closed.